Les portes du vieux monde

Forum de role play dans l'univers fantastique de Warhammer JDR 2nde édition de Games workshop (marque déposée). Ce forum n'est ni officiel, ni approuvé par Games Workshop.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Wangrall

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Wangrall le Sam 19 Déc 2009 - 5:42

Invité


Invité
"humhum"
*s'éclaircissant la voix avant de se présenter, pour affiner au mieux son accent rocailleux du sud-ouest des montagnes noires*
"Bonjour à vous futurs Com-Pagnons de Route.

Je me présente à vous en cet hiver glacial. Wangrall, 73ans, cadet d’une famille de 16 frères et sœurs tous mineurs ou bucherons. Enfin presque puisqu'avec mon frère ainé Enaph nous sommes tous deux d’anciens chasseurs de l’Alliance, au Service de Alrik Ranulfsson du clan Drazhkarak, Grand Roi de Karak Hirn souverain des Nains des Montagnes Noires.
Je fus enrôlé à l’âge de 35 ans très jeune, j’étais alors qu’un apprenti chasseur de l’école d’Azraïe. Lors de mes 8 années d’apprentissage j’ai eu le choix entre l’armée et retourner au pays pour devenir chasseur bucheron. Ma soif d’aventure me dirigea naturellement vers l’armée de Alrik Ranulfsson. Je suis alors devenu chasseur et plus particulièrement pisteur, ce qui me permit de devenir incontournable en quelques années et de pouvoir être régulièrement au front, pas que je sois un grand chasseur mais surtout l’anticipation qui nous a bien sauvé à bien des égards. Sur ma fin de carrière je suis passé soldat récompense donné aux anciens briscards. Ce fût plus une contrainte qu’un plaisir *s’étouffe*. Enfin voilà un peu mon parcours militaire.
Après de longues années dans l’Alliance, me voilà jeune et beau retraité.

J'ai bien essayé de m'installer dans ma montagne proche de Karak Hirn avec la solde reçue, mais le manque d'Action me rend bougon et un peu Irritable surtout, si ma Chopine est vide, si vous voyez ce que je veux dire.
Je ne suis pas un Nain Gras dans tous les sens du terme *esquive un sourire* et, mon garde manger n'est pas dans ma barbe comme pourrait le penser certains Elfes.
Toujours prêts à jouer de la manchette et fournir la soupe à la phalange, mon arme de Prédilection reste le fusil et, je vous le dis Amis, une fine Gâchette avec mon mousquet 2 coups.
Hélas aujourd’hui il ne me reste rien de mon équipement militaire si ce n’est ma dague reçue pour services et honneur rendus. Je n’ai que guenille et un équipement désuet de chasseur.

Si vous avez besoin d'un chasseur NAIN, et quand je dis NAIN j'inclus tous ce qui en découle,*sort sa liste et lit* Intègre, Volontaire, de Bonne Fois si on ne me contredit pas, Beaucoup d'Humour et un sens de la Répartie qu'hélas seul les Elfes ont du mal à comprendre sans doute dû à la subtilité de mes dires. Il est vrai qu'à force de manger des racines ça leur a mis le cervelas en polenta enfin, tout ça pour vous dire, Com-Pagnons, que je serai à l'auberge du Canard sur le Toit et que la Chopine est de mise si vous voulez me Parler.
Dernière information et de taille l'ours brun répondant au doux nom de "Cataplasme" devant l'auberge est à moi. S'il vous menace dites "Elfe mort" il laissera passer normalement, sinon c'est que vous avez été trop long sur le mot "Elfe".

Adiou à Très vite mais pas trop que je finisse ma chopine et mon repas.
*retourne s'installer à sa table face à la porte et dos à la cheminée, cervoise tiède et confit à sa disposition*

La musique qui résume bien mon personnage est celle du film "my name is nobody" en français mon nom est personne.



Dernière édition par Tenarif le Sam 9 Oct 2010 - 2:15, édité 3 fois

2 Cataplasme le Mar 22 Déc 2009 - 6:47

Invité


Invité
Ma rencontre avec Cataplasme

Une semaine que je suis rentré dans mes montagnes, la cheminée est allumée et le chaudron sur le foyer.
Le soleil se lève enfin et je m’apprête à partir relever mes collets muni de mon sac, quelques appâts, d’un sifflet, d’une corde épaisse et longue enroulée autour de mon épaule ainsi que de mon fidèle mousquet 2 coups que j’avais laissé à l’âge de 35ans ici.
Me voilà en route pour la matinée en pleine nature seul et serein. Plusieurs heures se passent dans la brume sous les feuillages de la forêt de chênes me préservant encore des rayons agressifs du levé de soleil. Au détour d’un buisson j’avance aveuglé dans une clairière, percevant à peine la grandeur de celle-ci. Ce contre jour m’agresse et me déstabilise, ce qui rend ma progression lente et me laisse aussi vulnérable au premier bandit ou animal sauvage en proie d’un encas. Me voilà enfin de l’autre côté à bougonner après ce foutu soleil blanc. Celui-ci est maintenant au ¾ de son ascension, il me faut rentrer pour le repas.
Je coupe alors en suivant la rivière, une masse au loin courant dans l’eau se dirige vers un groupe d’oiseaux. D’allure pataude elle ressemble fortement à celle d’un ours brun, restant à l’écart je prends soin de vérifier le sens du vent pour pouvoir progresser sans crainte et me faire cet ours. Les peaux sont demandées à cette époque de l’année et la viande que celui-ci me procurera me fera passer quelques jours tranquilles à la maison.
Ma progression est maintenant bien avancée, je suis à environ 20m de mon trophée, mousquet épaulé, percuteur relevé, œil dans le viseur et le doigt prêt à donner la sanction.
3 inspirations et expirations lentes pour me détendre, sur la 4eme je bloque et redescend ma visée en soufflant d’un coup mon doigt percute la gâchette, la balle part et vient plonger dans les omoplates de l’ours le faisant se retourner en ma direction. Il se lève face à moi, je reprends position et toujours calmement me prépare pour la seconde salve.
Cette dernière je lui mettrai au cœur pour le terrasser définitivement.
Position parfaite je tire, l’ours n’esquive plus le moindre geste et tombe lourdement sur le côté, laissant apparaitre son sexe. Malheureusement c’est une femelle, j’ai toujours pensé à un mâle isolé à cette altitude, rare sont les femelles et encore moins seule.
J’enlace celle-ci avec ma corde et prépare avec quelques branches un chariot de fortune pour porter l’animal, car pour vous dire un corps mort pèse même pour un nain.
Me voilà reparti tirant mon fardeau sous mes bras, le soleil est maintenant au zénith et ma soupe doit être en train de brûler quelle poisse.
J’avance lentement lorsqu’une masse petite et vive me tombe sur le flan droit, à peine remis de ce petit KO, une douleur aigue me fait reprendre le sens de la réalité, on me mâchouillait l’épaule droite, d’un brusque sursaut j’écarte l’animal de mon bras et lui assomme un coup net et franc sur le crâne faisant voler celui-ci dans un gémissement.
Je charge mon arme, et avance pour retrouver ce monstre. Mon épaule saigne abondamment et la sensation de froid du à l’humidité que ça engendre me transperce l’idée que ça doit être assez grave. J’arrive à proximité du rocher sur lequel est caché l’animal, je pense que c’est un jaguar à dents de sabre suite à la douleur aigue que j’ai ressentie. Je tiens mon mousquet à bout de bras prêt à tirer, je m’avance et à ma grande surprise je découvre un ourson ko complet, me voilà bien maintenant. A choisir entre le tuer ou le prendre avec moi, ayant déjà pris sa famille il ne restera pas longtemps seul ici vivent.
Je découpe avec hâte un morceau de mon sac pour lui fabriquer une muselière de fortune et avec un morceau de corde une laisse. Je profite de sa perte de connaissance pour lui couper les griffes ce qui évitera de me faire danser sur le retour et de le laisser jouer avec mes jambes. En attendant je le mets lui aussi sur mon chariot à côté de sa mère et je reprends ma marche.
J’arrive enfin à domicile, fatigué, faible et avec un fardeau supplémentaire, nommé « Cataplasme ». Depuis ce jour je l’ai avec moi, apprivoisé comme simple ours de compagnie pour l’instant, j’attendrai ses 1an pour commencer son apprentissage de l’art de la guerre.
Mon seul et unique ami c’est lui, fidèle et dévoué.



Dernière édition par Tenarif le Mer 23 Déc 2009 - 6:45, édité 1 fois

3 Description de Cataplasme le Mar 22 Déc 2009 - 7:34

Invité


Invité
age approximatif: 1 an et demi ( suite à l'observation longueur, blancheur des dents et du manque de tartre)
sexe: sans doute un mâle ( par la musculature)
couleur du pelage: Brun clair avec une liste blanche entre les yeux de 3cm de large, partant du museau jusqu'à l'entrée de la couronne des oreilles ( sa couleur foncera avec l'age)
Patte avant largeur 12 cm, longueur 18cm (grandissant avec l'age)griffe 1.5cm
Patte arrière largeur 14 cm, longueur 20cm (grandissant avec l'age) griffe 1cm
couleur des yeux marrons
poids: 80kg
longueur: 80cm
hauteur au garrot: 60 cm
hauteur debout: 1m 20cm
longueur de la queue arrière: 8cm

sens: odorat et ouïe

longévité: 30 ans

Formule dentaire par demi-mâchoire :
- 3 incisives pour arracher les végétaux et les tissus animaux
- 1 canine
- 2 prémolaires atrophiées en nombre variable selon les individus
- 3 molaires allongées broyeuses comme les herbivores

alimentation: omnivore, 10 Kg/jour environ, 70 Kg/semaine

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum